À Montreuil, l’association Tant qu’on sème a créé des jardins partagés sur des terrains vagues. Autour des tomates, salades, fraises et courgettes se retrouvent jeunes et vieux du quartier, travailleurs migrants ou encore roms en hébergement d’urgence… Dans ce potager se cultive au fil des jours un art du vivre ensemble.

Pour en savoir plus

Quelques données en plus: 

30 adhérents à l’association, mais 150 personnes et 7 ou 8 communautés impactées par l’activité de ses jardins partagés.