Sur les hauteurs de Rio, la petite favela Morro dos Prazeres est une exception : les ruelles, colorées par des graffitis, y sont d’une propreté impeccable. Pas de sacs poubelle jetés par les fenêtres, pas de détritus à même le sol, délaissés par les services de la ville. Une fois par semaine, le camion de la compagnie de recyclage vient chercher les déchets en plastique. Sous l’impulsion de Cris et de son mouvement ReciclAção, l’association des habitants a disposé des sacs de collectage aux points stratégiques de la favela. Et c’est toute la favela qui retrouve le plaisir de « vivre ensemble », au-delà de l’environnement.

Pour en savoir plus

Quelques données en plus: 

La Morro dos Prazeres (la colline des plaisirs) est une petite favela de 7000 âmes perchée dans le quartier de Santa Teresa.
En trois ans, 45 tonnes de déchets recyclables ont été collectées avec l’aide de la communauté.