En 2015, la commune de Peyrelevade, située sur le plateau des mille vaches à la limite entre la Corrèze et la Creuse, décide d’ouvrir un Centre d’accueil de demandeurs d’asile (CADA) dans l’ancienne maison de retraite. Environ 70 personnes venues de tous les continents y résident durant la période de traitement de leur dossier de demande d’asile par l’OFPRA. En attendant une décision qui peut changer leur vie, ils apprennent à connaître ce village rural, un monde un peu oublié lui aussi. L’implantation du CADA a redonné un souffle de vie au village. Un nouveau tissu associatif s’est créé et a impulsé une dynamique solidaire. La Cimade y a installé une antenne, une association Les Petits Bouts recrée du lien entre familles du village et du CADA autour de la parentalité, l’association d’Entraide du Plateau a permis à une « ressourcerie » et à une épicerie solidaire de devenir des lieux incontournables…