Rio de Janeiro, juin 2016. Situées au cœur de la favela Cidade de Deus, la Casa de Santa Ana et son annexe la Casa de Geralda accueillent pendant la journée des personnes âgées vulnérables en leur proposant des activités sociales et culturelles ainsi qu’un accompagnement psychologique et thérapeutique. L’institution a aussi pour rôle d’éduquer et de sensibiliser les familles de la favela aux problèmes auxquels sont confrontés leurs parents et grands-parents.

Pour en savoir plus

Quelques données en plus: 

En 2016, plus de 150 personnes âgées bénéficient des soins de la Casa Santa Ana, dont les activités regroupent environ 500 personnes de la favela.