Initiative de Redes da Maré (réseaux de la Maré), le projet Nenhum a Menos (pas un de moins) participe à la réinsertion des enfants déscolarisés de la favela. Depuis 2014, l'éducatrice spécialisée Inês di Maré Salles et son équipe animent des ateliers ludiques, afin qu'ils retrouvent le goût du chemin de l’école.

Pour en savoir plus

Quelques données en plus: 

Seul un cinquième des jeunes enfants (12 500) de la favela da Maré vont à l’école.
1000 enfants ont bénéficiés de ces ateliers depuis août 2014.