Paris, mars 2016. Redonner un visage, un nom, aux Parisiens qui meurent seuls, sans famille, c’est la mission que s’est fixée le collectif Les Morts de la rue. Chaque semaine, les membres et bénévoles de l’association assistent aux funérailles et rendent un dernier hommage, en toute humanité, à tous les oubliés de leur vivant.

Pour en savoir plus

Quelques données en plus: 

En 2013, 453 personnes sont mortes dans la rue, à 50 ans en moyenne
En 2015, 500 personnes sont mortes dans la rue, à 49 ans en moyenne