Depuis 1987, l’association Permis de Vivre la Ville multiplie les initiatives au sein des quartiers difficiles. Pariant sur l’outil numérique pour réussir l’intégration professionnelle des jeunes sans diplômes, elle ouvre deux chantiers d’insertion, dans les Hauts-de-Seine en 2011 et en Seine-Saint-Denis en 2013, spécialisés dans la captation et la réalisation vidéo, le montage et la postproduction. Et désormais, les premiers en ayant bénéficié aident les plus jeunes qui sont en formation.

Pour en savoir plus

Quelques données en plus: 

Les 9 permanents de Permis de Vivre la Ville encadrent chaque année 18 jeunes salariés en insertion. Leur apprentissage dure un an maximum.

Parmi leurs clients les plus récents, citons La Société Générale, Paris Habitat, La Métropole du Grand Paris, L’Observatoire COM MEDIA ou bien encore Banjo Productions pour la colorisation du film Le Petit Vampire de Joann Sfar.

Lauréate La France s’engage en 2015, l’association a été labellisée Grande École du Numérique l’année suivante pour sa formation « Opérateur numérique multimédia ».