Immense violiste, Jordi Savall a été à l’origine d’un projet né en novembre 2016 : Orpheus XXI. Il s’agit d’un orchestre dont les vingt musiciens sont des réfugiés du Kurdistan, du Soudan, de Syrie, d’Afghanistan, du Bangladesh ou d’autres pays pour la plupart orientaux. Avec un enjeu de transmission de leur patrimoine, essentiellement de tradition orale, à des enfants. Discussion avec le maître catalan à l’occasion d’un concert à Saint-Denis avec la chanteuse syrienne Waed Bouhassoun.