L’association La Fabrique Nomade permet à des réfugiés d’exercer leur métier d’artisan d’art sur le sol français. Venant pour la plupart d’Afrique ou du Moyen-Orient, ils animent des ateliers ouverts aux amateurs comme aux professionnels. En dix mois depuis octobre 2016, vingt-cinq ont ainsi partagé un savoir-faire qui se fait de plus en plus rare. Illustration avec un artisan originaire du Sud Soudan.

Pour en savoir plus

Quelques données en plus: 

D’octobre 2016 à juillet 2017, 25 artisans-réfugiés ont été aidés et soutenus.