Situé dans le quartier de Sidi Youssef Ben Ali à Marrakech, l’internat pour la scolarisation de la jeune fille rurale accueille gratuitement près de 200 jeunes filles inscrites au collège et au lycée. « Nous ne faisons pas la charité, nous donnons une chance à celles ayant la capacité intellectuelle et la volonté de poursuivre leurs études supérieures », explique Touria Binebine, présidente du comité de gestion de l’internat qui dirige cet organisme laïc avec sa sœur Leila.