Inspectrice générale des affaires sociales de 1983 à 2013, Hélène Strohl considère que la puissance publique est moins créatrice de lien social que les « communautés » formelles ou informelles, traditionnelles ou plus liées aux cultures de notre temps. Auteure de L’État social ne fonctionne plus (Albin Michel, 2008) et de La France étroite (Éditions du Moment, 2015) avec Michel Maffesoli, cette essayiste et romancière est particulièrement sensible à la protection de l’enfance. Les enjeux de solidarité sociale méritent selon elle des réponses sans a priori de chapelle, au cas par cas, s’appuyant sur des réseaux de professionnels, et bien plus de souplesse que le système n’en a aujourd’hui.

Fichier attachéTaille
Icône PDF solidarum_helene_strohl_solidarite-sociale.pdf405.34 Ko

Pour en savoir plus

Quelques données en plus: 

En France, 800 enfants meurent de maltraitance chaque année, en moyenne